La gouvernance

Le Conseil d’Administration est l’instance politique de l’Association pour la Professionnalisation, la Recherche, l’Accompagnement et le Développement en Intervention Sociale Picardie (APRADIS).

L’Association est administrée par un Conseil composé de 33 administrateurs. Ce sont des personnes soucieuses de s’engager et de participer activement à la mise en oeuvre des objectifs de l’Association.

Présidence

Marc LONNOY
(APEI de Saint Quentin)
Président du conseil d'administration

Conseil d'administration

Pierre ROSSET
Vice-président

Marie-Christine PHILBERT
(FNASEPH)
Secrétaire

Sophie VELY
Secrétaire adjointe

Jean-Claude HERICOTTE
(EPISSOS de Frocourt)
Trésorier

Ahmed ZOUAD
(APAJH 80)
Trésorier adjoint

Patricia HORTA
(ADAPEI 60)
Membre du bureau

Patrice WOITRAIN
Membre du bureau

Roger DEAUBONNE
(ADSEA 80)

Michel GARET
(APF)

Pascal TRANQUILLE
(APH de Flixecourt)

Anne BOIVIN
(AYLF)

Isabelle BOUMAZA
(CEMEA Picardie)

Jérôme PASSICOUSSET
(EPHESE)

Joël SAUDREAU
(Le Clos du Nid de l'Oise)

Philippe PERRIER
(PEP 80)

Sliman EL GANA
(UDAF de la Somme)

Jacques ESTIENNE
(URAF)

Les administrateurs de droit

  • 2 représentants de l’Etat (DRJSCS, ARS)
  • 2 représentants du Conseil Régional
  • 1 représentant du CESER
  • 1 représentant par Conseil Départemental d’implantation (Aisne, Oise, Somme)
  • 1 représentant par commune d’implantation (Amiens, Beauvais, Laon)

La dirigeance

Direction de l'association

Membres du comité éxecutif

Julien VINCHENEUX
Directeur adjoint en charge des formations diplômantes

Murielle BOUBERT-DEVOS
Directrice adjointe en charge de l'accompagnement et du développement des compétences

Michel D'HIVER-LÉVY
Responsable du site de LAON

François DE CLERCK
Responsable du site de BEAUVAIS

Jean-Michel CLINKSPOOR
Directeur financier

Marjolaine GOURDAIN
Directrice des ressources humaines

Marie-Véronique LABASQUE
Directrice adjointe chargée de la direction du CFA-ESSAS

Aurore DUBOIS
Attachée de direction

Responsables de formation par niveau

Julie HANJAOUI
Responsable des formations de niveaux I et II

Sylvie DÉSIRÉ
Responsable des formations de niveau III

Gérard PONCELET
Responsable des formations de niveau IV

Virginie BOYELDIEU
Responsable des formations de niveau V

Responsables de services

Florence SAJOT
Responsable du centre de ressources documentaire

Marie-Véronique LABASQUE
Responsable du département d'études, recherches et observation

Alain DENIS
Responsable du dispositif de validation des acquis de l'expérience (VAE)

Martine LAHITTE
Responsable du service d'accueil, d'information, d'orientation et de sélections

Laurent BOCQUERY
Responsable du service comptabilité

Marc DUHAMEL
Responsable du service informatique et systèmes d'information

Services technique et hébergement

Jean-Philippe VITOUX
Responsable du service entretien / hébergement

Jean-Marc GOUDEMAND
Responsable du service technique

L'organigramme

documentlien
L'organigramme de l'APRADIS Télécharger

L'APRADIS : l'alternance comme principe pédagogique

L'APRADIS participe à la professionnalisation et à la qualification des personnels oeuvrant dans les établissements sociaux et médico-sociaux, en adaptant ses propositions de formation aux besoins observés sur les terrains ou en répondant aux sollicitations des professionnels.

L'APRADIS propose aux acteurs ou futurs acteurs de terrain, professionnels ou bénévoles, des outils de formation qualifiante, de perfectionnement et d'analyse des pratiques, au service d'une recherche permanente de la qualité des interventions et ce au bénéfice des personnes qu'ils accompagnent au quotidien.

La formation repose sur un cadre formel rigoureux et répond à un projet pédagogique soumis à déclaration préalable. Toute action de formation n'a de sens que collectivement partagée. Aussi, l'APRADIS a-t-il défini des orientations et des valeurs qui servent de fil conducteur à l'élaboration des projets pédagogiques et de son positionnement institutionnel.

La personne en formation, actrice de son projet vers la professionnalisation

Les étudiants ont des expériences et des acquis divers. Les modalités d'exercice professionnel sont tout aussi diversifiées que la nature et l'étendue des missions et que les modes d'organisation. Dans un tel contexte protéiforme, la formation a pour objet d’accompagner l’étudiant dans son parcours de professionnalisation. Elle ne peut pas se contenter de produire des réponses techniques, même si l'acquisition d'outils a toute sa place dans un dispositif formateur.
Le questionnement éthique doit faire partie du quotidien du travailleur social dans l'exercice de sa mission et irriguer la formation. La formation doit donc permettre à l’étudiant d'interroger les valeurs sur lesquelles se fonde sa pratique… et de construire peu à peu ses outils de décision et d'action.

Une pédagogie de l'alternance

La réglementation des formations sociales désigne deux lieux pédagogiques : le centre de formation et les lieux de professionnalisation. Cependant, cette désignation organisationnelle ne contribue qu'à l'édification d'une alternance pédagogique qu'il convient de dépasser par la mise en œuvre d'une pédagogie de l'alternance. A ce titre, l'alternance apparaît comme un principe pédagogique régulateur et comme une règle organisationnelle de la formation. Elle suppose une collaboration étroite entre les acteurs, inscrite dans une charte de l'alternance, proposée par notre institut et fixe les attributions de chacun des signataires.

La transversalité au service de la valorisation des spécificités professionnelles

Si on considère les référentiels métiers, ceux de formation et la réalité des pratiques sur les terrains, on constate que l'ensemble des professionnels formés au sein de notre institut va se côtoyer autour des mêmes problématiques, des mêmes publics… La transversalité des formations, par le biais de forums, de conférences, de situations pédagogiques partagées, communs à plusieurs dispositifs, vise la valorisation des identités professionnelles.
Il s'agit non seulement de cultiver la spécificité de chacun, mais également de favoriser une connaissance et une reconnaissance réciproque, et l'identification de complémentarités, de façon à créer en amont les conditions de collaborations futures.

Une équipe pluridisciplinaire

L'APRADIS dispose d'une équipe de cadres pédagogiques permanents, que complètent selon les besoins, les prestations de formateurs vacataires et de professionnels, afin d'assurer les interventions, le suivi individualisé et personnalisé de chaque étudiant.

La formation est un moment essentiel de la vie professionnelle, permettant que soit posée la question de la finalité du travail professionnel. A partir d'apprentissages théoriques et d'expérimentations pratiques articulés dans des espaces de réflexion et de recherche, la formation se déroule selon des phases de découverte, de remise en cause et d'appropriation de la culture professionnelle.

C'est par ce processus personnalisé et évolutif que le futur travailleur social pourra construire et affiner son identité professionnelle, et s'engager comme un partenaire actif, sachant développer et soutenir un projet professionnel.

Le projet associatif

documentlien
Projet politique et stratégique de l'APRADIS Télécharger