×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 792
Imprimer cette page

Partenaires

  • Pôle de Recherche et d’Étude pour la Formation et l’Action Sociale (PREFAS) de Bretagne, Groupe des Instituts Régionaux de Formation des Acteurs Sociaux (GIRFAS) de Bretagne
  • Laboratoire Espaces et Sociétés (ESO-Rennes), UMR 6590, Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et Université de Rennes 2
  • Observatoire National de l’Enfance en Danger (ONED), Groupement d’Intérêt Public Enfance en Danger (GIPED)
  • Conseils départementaux d’Ille-et-Vilaine (35) et de la Somme (80)

Téléchargements

Rapport recherche Télécharger
Synthèse Télécharger

Objet de la recherche

En 2015, cette recherche a vocation, d’une part à mieux connaître les situations familiales selon leurs contextes territoriaux et, d’autre part, à apporter de nouvelles clefs de lecture, issues en partie de la géographie sociale et de la démographie, aux acteurs concernés par l’observation de ces dynamiques sociales spatialisées. Les chercheurs se sont notamment attachés à étudier :

  • En quoi les caractéristiques démographiques, socio-économiques, résidentielles des familles accompagnées par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) et les difficultés évaluées par les intervenants sociaux sont différentes selon les lieux ?
  • En quoi les spécificités du territoire peuvent représenter un facteur de vulnérabilité supplémentaire ? Ceci signifie de se pencher sur les inégalités territoriales en termes de ressources présentes ou absentes dans l’espace de vie de ces familles et particulièrement sur les effets en termes de contraintes de mobilité.

Cette recherche est pensée comme la première étape d'un projet plus large ayant comme finalité de développer un domaine encore peu investigué. Les résultats des analyses statistiques et cartographiques ont permis de poser plusieurs balises sur cette question de la dimension territoriale de l’enfance en danger afin de mener, dans le cadre de futurs projets, d’autres types d’approches plus qualitatives sur la base d’entretiens avec les familles et les travailleurs sociaux.

Méthodologie

En lien avec les Observatoires Départementaux de la Protection de l’Enfance (ODPE), cette recherche a été réalisée sur deux départements (Ille-et-Vilaine et Somme), et plus particulièrement au niveau des territoires d’action sociale, qu’ils soient urbains, périurbains ou ruraux. Lors de cette première phase, l’approche statistique et cartographique a plus particulièrement été investiguée, à partir d’une qualification des territoires ciblés (caractéristiques démographiques, sociales, économiques, offres de services, etc.) et d’une analyse des profils des familles dont les enfants ont une mesure de protection de l’enfance sur ces territoires. Le taux de mesures ASE montre une forte variabilité territoriale ainsi que des différences de pratiques professionnelles et, concernant les facteurs de risque en protection de l’enfance, l’analyse statistique a mis en évidence, sur les territoires étudiés, des corrélations significatives entre le taux de mesures ASE et un certain nombre d’indicateurs territoriaux. Chacun de ces facteurs a fait l’objet d’une analyse cartographique et thématique afin de mieux connaitre leur lien potentiel avec les difficultés parentales.